mercredi 9 décembre 2015

Comment sera notre réseau ?



Phase 2 du projet « Du rêve aux choix »/Etape 1


Il est temps de réfléchir à la « forme générale » du réseau. Je suis partagé entre le traditionnel ovale, simple et efficace et un réseau de terminus à terminus qui permettrait de jouer au train avec deux chefs de gare et un conducteur. Nous avons les plans de « Clés pour le train miniature ». Quelle décision prendre ? Nous sommes désormais à l’heure des choix !



Nous étalons les plans dans la salle polyvalente de l’école. Certains élèves suivent les possibles déplacements des trains avec leur doigt. Que choisir ? Les réseaux étagères sont éliminés. Nous décidons de tous voter, élèves et équipe éducative : les deux camps (ovale contre terminus à terminus) sont à parfaite égalité. Je propose donc de combiner les deux possibilités avec un ovale et un embranchement, proposition acceptée. Cela suffit pour aujourd’hui !


Quelques jours plus tard, j’apporte une vieille porte de placard (200x83 cm). On pose les rails du coffret : leur diamètre est bien plus large que la porte. Notre plan tombe à l’eau (j’aurais pu faire quelques mesures préalables)… Nouvelle discussion : faut-il élargir la porte (pas beau, pas solide), trouver une nouvelle porte (mais où ?), explorer une nouvelle voie ? 

Retour sur le devant de la scène du plan « Laporte », 1er projet proposé par Clés pour le Train Miniature. Je retrouve dans mes cartons un cercle de rails Peco Setrack neufs et de bon diamètre. Le projet Laporte est observé et critiqué : la coulisse ne signifie pas grand-chose aux élèves (je me dis qu’il sera temps ensuite de la créer), le diviseur scénique non plus. Au fil des discussions, je me rends compte que le décor a pris de plus en plus d’importance face au fonctionnement des trains. Peut-être parce que nous n’avons encore que peu de matériel roulant, peut-être aussi parce que les routes et les véhicules routiers ont, dans leur esprit et en réalité, bien plus de place que les emprises ferroviaires. Il est temps de s’intéresser vraiment à ce fameux décor ! Ce sera notre prochaine étape.

Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue