Trainsmania, la fête du train miniature

jeudi 23 février 2017

Compléments à LR 836 : fichiers à télécharger

En complément à certains articles de Loco-Revue 836, et en plus des vidéos déjà publiées sur ce blog,  nous avons le plaisir de mettre à votre disposition des documents intéressants :


Plan du wagon céréalier en Zéro (article des pages 80 à 85)




Fiche de cycle (article des pages 100 à 107)

Carte wagon (article des pages 100 à 107)

mercredi 22 février 2017

Le record de 1955 en vidéo

La sortie du coffret REE "Record de 1955" en H0 nous incite à revoir la vidéo officielle de la SNCF consacrée à cet évènement de 1955.


                           Le coffret est présenté en rubrique Nouveautés de Loco-Revue 836

   

mardi 21 février 2017

TRAINSMANIA : J-66 !


TRAINSMANIA ouvrira ses portes dans 66 jours très exactement. Autant dire que c'est demain et que tout le monde est à fond pour faire de cet événement LA GRANDE FÊTE DU TRAIN MINIATURE !


Pourquoi TRAINSMANIA ? Avant tout, pour fêter les 80 ans du magazine Loco-Revue bien sûr, et 80 réseaux pour fêter ces 80 ans ne seront pas de trop. Mais TRAINSMANIA, c'est aussi pour :
  • Faire découvrir toute la richesse d'un loisir à la fois créatif, collectif et familial, à l'heure où les écrans de toutes sortes incitent à la passivité et l'individualité,
  • Proposer un grand événement au printemps, si cette première édition est le succès que nous espérons, alors qu'il n'y a plus d'exposition importante en début d'année,
  • Donner rendez-vous aux modélistes pour découvrir de nouvelles techniques et échanger autour de leur passion.
Comment ?
  • En se donnant les moyens d'un grand événement, sur 9.000 m2, le plus grand en France,
  • En invitant des réseaux et donc des modélistes de toute l'Europe,
  • En invitant des modélistes "hors normes" : cette année, Akihiro Mohoroshi, du Japon, viendra exposer ses drôles de petits réseaux,
  • En organisant des conférences pendant trois jours sur des thèmes touchant les passionnés de modélisme et de chemin de fer,
  • En allant chercher les professionnels du train miniature, mais aussi des nouvelles technologies intéressant les modélistes.
  • En créant un parcours "initiatique", permettant au grand public de découvrir et de comprendre le monde du train miniature…
Pourquoi venir à TRAINSMANIA ?

Pour profiter du spectacle, pour échanger avec de nombreux autres modélistes, pour rencontrer les acteurs de la scène modéliste nationale et internationale, et puis aussi pour profiter de ce déplacement pour découvrir toute la richesse ferroviaire d'une région qui mérite qu'on s'y arrête un temps : chemin de fer de la baie de somme, chemin de fer de la haute-somme, Train World, le musée du chemin de fer de Bruxelles, le musée de la mine de Oignies, avec ses nombreuses collections et son matériel ferroviaire. Il y a de quoi occuper un long week-end de découvertes !

Soyez nombreux à venir faire la fête avec nous ! Réservez votre billet dès maintenant sur notre site et bénéficiez de tarifs plus avantageux ! 
 Et… Rendez-vous dans 66 jours !

Sondage Loco-Revue n°835 : ils ont gagné un écrin Loco-Revue !


Vous avez été très nombreux à répondre à notre sondage ! Merci à nos lecteurs qui ont pris quelques instants pour évaluer Loco-Revue n°835. Le questionnaire est maintenant clos, voici les 5 gagnants d'un écrin Loco-Revue tirés au sort parmi ceux qui le souhaitaient :

Gérard B.
Hervé DLRDP.
Thierry V.
Bernard B.
Guillaume D.

Les gagnants ont été informés par email.

Vous n'avez pas été tiré au sort ? Participez à nouveau au sondage Loco-Revue n° 836 (voir le code dans le magazine). Vous pouvez ainsi nous aider évaluer le troisième numéro de la nouvelle formule de votre Loco-Revue que nous avons voulue plus claire, plus accessible, accordant une plus large place aux photos soigneusement sélectionnées.

Il faut toujours lire Loco-Revue jusqu’au bout


 Alors que le numéro de mars s’est déjà invité dans nos boites aux lettres, je me rends compte que je n’ai pas poussé la lecture du numéro précédent à son terme. Quelle abomination ! Et je découvre ainsi qu’un article était écrit (rien que) pour moi. Merci François Robein !


Car dans mon placard, tout au sommet ou presque de la pyramide, il y a une caissette qui dans une vie antérieure a dû transporter des fruits juteux ou des légumes savoureux et qui maintenant est remplie de « vieux bouts de ferraille »… Je ne vais pas cette fois-ci m’attarder sur la manière dont ces rails, wagons et accessoires ont atterri chez moi mais plutôt sur la question de « que dois-je en faire ? ». J’ai bien compris que ce matériel est totalement incompatible avec tous mes autres trésors. Mais il dégage une telle nostalgie… 


J’imagine ces voitures cabossées (dont je ne connais même pas la marque et il ne s’agit vraisemblablement pas d’une fabrication Märklin) dans les mains d’enfants, lancées à folle allure sur un circuit à double diagonale croisées. Je devine le papa penché sur le branchement des aiguilles électriques avec les mini-fiches colorées, grande spécialité märklinesque. Je suppose le grand-père ajustant ses lunettes pour voir la 020 et ses petits wagons sortir du grand pont métallique. J’entends la voix de la maman rappelant son petit monde à l’heure du dîner…


 
Bref, je ne peux pas laisser ce matériel dans sa caissette. Il me faut tenter de lui redonner vie. Nettoyer les rails, remplacer les bandages d’adhérence de la 020 et aller voir du côté de son moteur, trouver un transfo sécurisé car celui qui est au fond de la caisse affiche son fonctionnement en 110 volts. Ce mini-réseau sera bien éloigné des magnifiques dioramas de François Robein mais j’espère qu’il apportera ce que j’attends de lui : un clin d’œil au passé, un engagement à conserver ce petit patrimoine technique et une manière de se rappeler que l’expression « jouer au train » ne peut disparaitre de notre vocabulaire alors que nos modèles sont de plus en plus précis sinon fragiles…

Abonnez-vous à Loco-Revue