mercredi 25 novembre 2020

CC 6051 Piko : les essais commencent

 Première prise en main de la nouvelle CC savoyarde Piko en H0 : excellentes impressions. Des essais en ligne vont débuter aujourd'hui, mais je ne suis pas inquiet...

Au fait, savez-vous pourquoi on l'appelle "la Grand-Mère" ?



mardi 24 novembre 2020

Piko : la CC 6051 est là !


C'est l'un des évènements de cette fin d'année... Sans doute parce que l'on aurait pas imaginé, il y a même quelques années, qu'un industriel sortirait un jour une CC Savoyarde... Et ensuite, que ce serait Piko qui s'y collerait, à la demande de son distributeur français, T2M ! Compte tenu de ce qu'est capable de produire le fabricant allemand, réjouissons-nous. Plus de photos très bientôt sur ce blog, et présentation complète dans LR 882, qui sort juste avant Noël.

 

Pour LR 881, on a ouvert nos archives

Notre numéro 881 est déjà arrivé chez les abonnés et sera en kiosque d'ici peu. 

Au sommaire de ce numéro exceptionnel de 132 pages, outre une présentation très complète des nouveautés prévues pour cette fin d'année et le début d'année prochaine, un gros plan sur les fourgons PLM REE, accompagné de belles photos inédites tirées de nos archives. En voici une autre, non retenue pour le magazine.


Dans l'immédiat après-guerre, une Pacific PLM, un fourgon de la même compagnie, encore doté de sa vigie, un ambulant postal, un restaurant CIWL...

jeudi 19 novembre 2020

Cyril Ducrocq s'en est allé

C'était en 1989, dans Loco-Revue 513, le réseau présenté en couverture puis en détail m'avait marqué, et j'ai su par la suite que je n'avais pas été le seul. Un certain Cyril Ducrocq avait merveilleusement mis en scène son idée de la Tarentaise, de Moutiers à Bourg-Saint-Maurice. Jehan-Hubert Lavie, qui avait à l'époque écrit ce reportage, avait justement loué les qualité de modélisme, mais aussi la présentation "à l'américaine", c'est à dire une présentation soignée, un éclairage intégré à la construction, un décor sur deux niveaux, autant de choses rares à l'époque. C'est dire si Cyril était à l'avant-garde.

J'ai rencontré Cyril bien longtemps après, à Railepxo je crois, puisqu'à la retraite, il avait créé Trains d'Antan et entendait développer une gamme de matériels et accessoires en H0, à voie métrique. J'avais pu lui dire, très intimidé, à quelle point son réseau H0 avait contribué à ancrer cette passion dans mon coeur. Sa modestie avait sans doute induit de l'étonnement face à une telle déclaration. Au fil des années, Trains d'Antan était devenu un incontournable des amoureux des chemins de fer secondaires à voie étroite et il fut même parmi les premiers à employer les nouvelles technologies, dont la 3D, pour la conception des modèles. Dans notre numéro qui sort ces jours-ci, nous présentons ses projets, qui ne verront donc hélas pas le jour, puisque Cyril nous a quittés.
A sa famille, ses amis, l'équipe Loco-Revue se joint à moi pour adresser nos plus sincères condoléances.

Abonnez-vous à Loco-Revue