Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

lundi 28 août 2017

Je suis allé voir une expo…



Et cela m’a fait du bien ! Les vacances se finissant, l’effet n’est pas négligeable et même plutôt appréciable. C’était une « petite » expo régionale mais sortant des lieux habituels d’accueil, tels les gymnases et les salles polyvalentes car elle se partageait entre l’ancienne gare (ligne Midi Bram - Moulin-Neuf - Pamiers) et les halles au cœur même de la cité médiévale de Mirepoix, en Ariège, les deux sites étant reliés avec un petit train routier animé par son chef de train, sa casquette SNCF et son sifflet. C’était une expo multidisciplinaire (comme il faut dire) avec un grand bassin pour les bateaux, une piste empaillée pour les bolides vrombissants et de calmes dioramas et mini-vitrines. Mais il y avait du train, beaucoup de trains, choyés et entourés de passionnés !




Les trains tournaient en rond sans s’arrêter ou faisaient de courtes navettes. Tant mieux car cela laissait tout loisir à leurs concepteurs ou gestionnaires pour discuter avec le public qui avait le temps. J’ai ainsi vu Alain Laguens, baguette en main, détailler à qui voulait
l’entendre (et il y avait des amateurs), les secrets de son réseau « La rivière Espérance » et de sa construction avec force documentation complémentaire. 
J’ai croisé un amateur ariégeois qui venait chercher des conseils pour son Train’in Box récemment acquis. 
Je suis passé derrière le nouveau réseau transportable du club Rêve et Magie du Rail, qui exploite au quotidien (estival) un grand réseau installé dans des voitures postales en gare de Tarascon sur Ariège. Ce nouvel opus reproduit la gare d’Ax les Thermes, quelques édifices remarquables de la station thermale (les bains, le casino…) et des sites emblématiques de la ligne qui grimpe vers La Tour de Carol et la frontière espagnole. J’ai pu voir bien des gamins, filles et garçons, le nez écrasé contre la barrière en plexiglas. Hélas, les parents restaient souvent en peu en retrait. 
J’ai longuement conversé avec la famille Lienard, de l’Association Landaise des Amis des Chemins de Fer qui présentait un réseau d’inspiration aussi locale que gourmande : une plantation de bananes en Guadeloupe, grande île ferroviaire comme chacun sait. 
J’ai craqué pour la petite gare Midi d’Alet les Bains (ligne Carcassonne – Quillan) en carton imprimé et prédécoupé, proposée à la vente par le club de Quillan, qui avait déplacé quelques dioramas où l’humour était aux commandes…

Cette cure de modélisme festif m’a donc fait beaucoup de bien. Je présente mes excuses aux autres exposants de Mirepoix auprès de qui je ne me suis pas attardé : vapeur vive dans la cour de la gare, grand réseau catalan, collectionneurs de gros trains américains… Ce sera pour une prochaine fois, à Mirepoix ou ailleurs !   

Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue