Découvrez les vitrines de Noël LR PRESSE

mardi 4 juillet 2017

TRAINSMANIA 2018


Restons mobilisés !

Je recevais récemment un promoteur immobilier qui ne connaissait absolument rien au modélisme ferroviaire et je lui tendis un Loco-Revue pour mieux lui faire comprendre de quoi il s’agit. Il feuillette le magazine et s’exclame : “C’est étonnant ! Et… on peut vivre de ça ?”

Cela résume assez bien ce pour quoi je me bats et ce pour quoi nous devons tous continuer à nous battre : Le train miniature est un loisir incroyablement riche et créatif, encore trop méconnu aujourd’hui, qu’il faut faire découvrir et comprendre au plus grand nombre. Contrairement à ce que pensait mon visiteur (comme beaucoup d’autres), le modélisme ferroviaire est un secteur économique à part entière qui fait vivre beaucoup de monde, on peut le pratiquer sur peu de place, on peut faire quelque chose avec un petit budget… La preuve ? TRAIN’IN BOX, un réseau complet, qui permet de manoeuvrer, sur un mètre carré, pour 360 €. Mais ce n’est qu’un exemple et de nombreux modélistes nous montrent chaque jour que c’est possible.

Vous le savez sans doute déjà : TRAINSMANIA n’aura pas lieu en 2018. Le succès de la campagne de financement participatif lancée sur Ulule (fr.ulule.com/trainsmania2018) nous aurait apporté le soutien dont nous avions besoin pour continuer sur la lancée de la première édition, qui nous a coûté de l'argent. Tant pis. Nous aurons le temps de réfléchir plus longuement à toutes les solutions possibles pour continuer à promouvoir le modélisme ferroviaire comme nous le faisons déjà, TRAINSMANIA n’étant qu’une des manières de le faire, et toutes vos suggestions seront les bienvenues.
Merci à tous ceux qui nous ont encouragés par leurs nombreux messages et soutenus sur Ulule. Je reste convaincu que nous avons besoin d’actions de ce type, que nous avons besoin de rendre notre loisir le plus visible et le plus intelligible possible pour tous ceux qui ne le connaissent pas en étant présents partout et sous toutes les formes possibles. Aujourd’hui, tout est communication et nous devons communiquer, encore et encore. 
Nous sommes environ 50.000 pratiquants assidus en France. Avec les moyens actuels (internet, réseaux sociaux…), nous pouvons facilement toucher une grande partie de tous ceux qui sont prêts à nous rejoindre, si l’information les atteint d’une manière ou d’une autre. Alors ne baissons pas les bras et, ensemble, continuons à offrir au modélisme ferroviaire la vitrine qu’il mérite !
Et dans l'immédiat, nous continuerons à communiquer dans nos magazines, sur nos blogs, sur les réseaux sociaux. Restez  à l'écoute !
Christian Fournereau. 

Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue