Découvrez les vitrines de Noël LR PRESSE

mardi 10 novembre 2015

Première rencontre des élèves de l'ULIS avec le modélisme ferroviaire


Phase 1 du projet « De la découverte au rêve »/ Etape 1

Comment aborder le sujet avec des élèves qui en ignorent vraisemblablement tout ? J’avoue n’être pas allé chercher bien loin la solution. Je l’ai trouvé tout simplement dans Loco Revue ! Direction la salle vidéo de l’école, j’ai le dernier DVD de reportage d’exposition dans la poche. Mais j’ignore tout de leurs réactions, je suis même, à vrai dire, un peu inquiet…



La consigne est simple : vous regardez et ensuite on en parle… Attention presque inhabituelle, concentration maximum. Quand cela s’agite un peu, j’arrête la projection. Les premières questions et remarques fusent, ce sont des demandes d’explications. Puis un sujet est mis au débat par plusieurs élèves et nous prenons le temps d’échanger sur la notion de jeu : les modélistes interviewés disent « jouer au train » et mes élèves remarquent que ce ne sont pas des jouets (« cela semble fragile », « on ne peut pas bouger les bonshommes qui sont collés »…), le jeu sous-entendant pour eux « jeu de société » ou « jeu de cours de récréation ». Il n’est pas inutile d’élargir la notion de jeu et de leur faire admettre que des adultes aiment aussi jouer.

J’ai trois questions à leur soumettre :
-        
          Avez-vous déjà vu de tels réseaux de trains miniatures ? 11 réponses négatives, seule Seyma dit se souvenir d’en avoir vu un dans un hôpital pour enfants…
-       
         Pensez-vous pouvoir faire la même chose ? Les réponses sont partagées sinon mitigées. Oui, non, je ne sais pas… Ils s’influencent entre eux bien évidemment et arrivent à une réponse collective « oui, si tu nous aides ». Ouf, c’est presque gagné !
-    
         Voulez-vous essayer de construire un réseau de trains miniatures ? Réponses immédiates et fermes : oui ! Yannick est bien isolé en refusant la suggestion. Cette fois-ci, c’est gagné…  Du moins pour l’étape 1 de la phase 1 !

Je leur annonce que la suite est pour demain… Ils sont un peu déçus mais maintenir le suspens est bien agréable !



Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue