vendredi 11 mai 2018

J’en ai marre !


-    -  Oui, j’en ai marre ! Marre, marre et marre ! Ras le bol, quoi !

-  - Marre de quoi ?

- - De mon réseau et de mes trains… Marre de perdre les pièces de détaillage, marre de griller les décodeurs, marre de voir les roues fines dérailler sur les aiguilles, marre de ne pas arriver à patiner mes wagons comme c’est écrit dans Loco-Revue, marre de…

- - Tu as aussi tes vieux trains Jouef, ceux de Gégé, de Xavier et même les trains Märklin de Michel… Pas trop détaillés, pas de décodeurs, des roues qui passent partout…

-  - Et bien, j’en ai marre quand même. Maintenant que j’en ai un certain nombre, je voudrais les avoir tous, tous les wagons marchandises, toutes les variantes de…

- - Toi, t’es en train de faire une bonne petite dépression ferromodélistique. Faut te soigner… Et vite !


C’est ce que j’ai fait… Lisez la suite !


J’ai trouvé (mais pas tout seul) la solution, la bonne thérapie semble-t-il : j’ai fait une grosse régression infantile et j’ai « retrouvé » mon réseau de jardin LGB. Celui-là même abandonné depuis trop longtemps aux caprices de la météo, du chien de la maison, des chats libres, des escargots baveux, des geckos paresseux ( ? ) et du hérisson hargneux (re-?). Branle-bas de combat pour les vacances de printemps : démolition d’une partie du réseau trop abimée, reconstruction immédiate d’une gare «en  terrasse » surélevée sur des vraies traverses de chemin de fer, aménagement d’une nouvelle boucle paysagée, nettoyage en profondeur des rails, des bâtiments et des personnages… 
 


Et ça roule ! Bon ça déraille quand même encore quelquefois, ça patine aussi un peu (ce n’est pas la même patine, c’est celle sur les feuilles mortes comme les vrais trains). Mais mon "nouveau" petit monde vit déjà sa vie, laborieuse et joyeuse, en attendant la venue estivale de notre petite fille (qui en grandissant a déjà son train Playmobil), des enfants des voisins et des amis. Pas seulement des enfants, d’ailleurs… 


Voilà un réseau qui n’est pas près d’être présenté dans Loco-Revue et je m’en fiche. Ce n’est même pas de la « Voie Libre » pour le magazine éponyme, avec ses personnages sur socle, son matériel aux couleurs vives et il n'y a même pas de ballast ! C’est simplement un petit train transgressif, jubilatoire et convivial…   

Devrait-il être remboursé par la « Sécu » au même titre que les séances chez le psychologue ? Désolé, je n’ai pas le temps de réfléchir à cela parce qu’il reste quelques dizaines de mètres de voies et deux gares à rouvrir, qui vont du simple nettoyage à une reconstruction en profondeur ! 

Si vous me cherchez, je suis dans le jardin… 

2 commentaires:

Perin cyril a dit…

Message bien reçu, on se retrouve dans le jardin pour le goûter-train !

Manoé

Vidal a dit…

Félicitations.
Dommage que l'on soit en gréve, je vous aurais nommé FONCTIONNAIRE SUPÉRIEUR de la SNCF.
Tous ces événements me donnent la PEPY !!!!!

Un voisin admiratif

Abonnez-vous à Loco-Revue