mercredi 19 avril 2017

Cauchemar budgétaire


 Ce soir là, j’aurai dû aller dans mon atelier construire un kit ou en améliorer un autre plutôt que regarder la télévision. Candidats de la rigueur : « faites plus avec moins », candidats de l’euphorie : « ayez encore plus que plus », tous essayaient à travers le petit écran de tracer les rails de mon avenir, forcément à grande vitesse. Je constatais quand même que la question des transports, d’autant plus ferroviaires, n’était que peu évoquée même si quelques uns semblaient vouloir faire circuler "le convoi de l'euro" dans l'autre sens...
"Le convoi de l'euro" peut-il rouler dans l'autre sens ?

 
Encore tiède...










Je me suis assoupi devant la série policière du jour : on venait de trouver dans un placard abandonné un tas de trains miniatures mais pas la trace du cadavre recherché, les indices menaient alors dans un grenier de maison de campagne où il y avait une scie sauteuse encore tiède… 

C’est alors que je me suis réveillé en sursaut. Quelqu’un venait de crier  
« mille euros » !


Lisez la suite, vous en avez pour la nuit ! 

J’étais seul face à la télé encore allumée. Il était minuit et ce n’était pas l’heure du jeu éponyme… Il n’y avait donc que moi pour crier ainsi. J’ai alors compris que ces mille euros représentaient le budget que je m’allouais pour la réalisation de mon nouveau réseau HO. 

- Tu as mille euros…
- Ce n’est pas assez, je n’y arriverai jamais. Regarde le Train in Box, avec 330 € tu as un petit réseau très chouette et complet certes, mais moi j’ai prévu qu’il soit plus de trois fois plus grand, 12 m² sans compter le réseau « historique » avec le matériel des années 1960…
- Tu as mille euros, pas un de plus… Je sais que tu as le coffret SAI du « Convoi de l’euro ». Ne t’avise pas de le braquer… 

Inutile de protester, il était temps d’aller se coucher.

1 heure du matin

- Ah, j’oubliais de te dire : le matériel roulant n’est pas compris dans ce budget…
- Quand tu dis « roulant », c’est sur rails et sur routes ?
- Tu m’as bien compris, TOUT le matériel roulant…
- Voilà quand même une bonne nouvelle.

Je me rendors.

 
3 heures du matin

- Tu peux te servir librement dans ton placard à trésors modélistes, ce ne sera pas facturé sur ce budget.
- Encore heureux, c’est avec mes sous que je les ai achetés…

Je commence à compter, il y bien dans le placard une douzaine de locos, une trentaine de wagons, des maisons, des personnages, des accessoires, du flocage… Il doit aussi y avoir des moutons. Je me rendors à nouveau…



4 heures du matin

- J’ai une bonne nouvelle pour toi : le Ministre du Logement me fait savoir que les travaux préparatoires,  isolation, habillage des murs, porte d’accès, ont été imputés sur le budget d’amélioration de l’habitat.
- Si j’avais su, j’aurais mis du lambris en chêne massif… Merci pour l’info, quand même.


6 heures du matin

- Je ne sais pas si tu t’en es rendu compte, mais ton garage est plein comme un œuf. Tu peux utiliser tout ce que tu veux. C’est gratis…
- Super ! Il y a du bois, des profilés et des panneaux de contreplaqué ou de stratifié, de la quincaillerie et de la visserie en veux-tu en voilà, un peu de matériel électrique, de la peinture pas encore trop sèche… Je vais te faire une de ces razzias !
- En outre, je te prête tous mes outils, tu n’as pas de souci à te faire pour cela.  
- Même la scie sauteuse, celle que la police a trouvé dans le grenier ?
-   - Je ne sais pas de quoi tu me parles...


7 heures du matin

- J’attends le détail de ton budget…
- Comment veux-tu qu’avec mille euros, je puisse acheter de quoi construire l’infrastructure (les stocks du garage ne sont quand même pas suffisants), l’éclairage du réseau, les rails, aiguilles, moteurs et commandes (aïe, ça c’est un vrai budget !), la colle et le plâtre, un siège à roulettes… ?
- Fallait y penser avant et être moins gourmand. Si tu lisais Loco Revue, tu saurais qu’il faut faire « moins mais mieux ».
- Mais à la télé, ils ont dit que je pourrai faire encore plus pour moi et tous les mois…
- Si tu crois à toutes ces promesses… De toute façon, personne ne t’a promis quoi que se soit pour ton train miniature. Alors, tu vas le tenir, ton budget ?


Il est l’heure de se lever…


Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue