mercredi 17 février 2016

Qui de la montagne ou de l’œuf ?


Phase 4 du projet « La réalisation »/Etape 5

Les élèves de l’ULIS ont tenté de répondre à cette insolite question ferromodélistique. La réponse est, bien évidemment, l’œuf ! Avec des œufs, on a des boîtes ; avec ces boîtes on peut faire de la pâte à papier et avec cette pâte, on peut fabriquer des montagnes. A l’échelle HO s’entend…


 

Voilà une activité particulièrement attractive pour des élèves peu enclins à s’enthousiasmer sur les contenus scolaires habituels :


1 – Prendre des boites à œufs et les déchirer pour en faire des morceaux les plus petits possibles. D’habitude, quand c’est mal découpé, le Maître nous gronde…





2 – Malaxer ces petits morceaux avec de l’eau tiède. D’habitude, la bouilloire est dans la salle des Maîtres pour le thé de ces dames et monsieur !


 

 3 – Rajouter du plâtre et étaler le tout à pleines mains sur le relief en polystyrène extrudé. D’habitude, on doit suivre les consignes en faisant toujours attention à tout.



 Bref, en trois temps trois mouvements, notre réseau commence à ressembler à un vrai paysage !

Evènement en classe : Yannick est parti dans une autre école et Abygaïl vient le remplacer : séance d’explications par les autres élèves, nous lui laissons le temps d’entrer dans le projet et choisir son coin de paysage à aménager. Mais elle a déjà repéré que personne n’avait choisi de construire la gare… Nous verrons plus tard !

2 commentaires:

Danielle Planchon a dit…

bon et bien désormais je vais garder les boites à œufs pour que vous puissiez continuer votre belle maquette

Danièle RAMADE a dit…

Bravo pour l'ensemble de l'œuvre, c'est génial ! Pour les boîtes à œufs, je vais en parler à mes poules, je pense qu'elles seront d'accord !!!

Abonnez-vous à Loco-Revue