mercredi 10 février 2016

C’est l’heure de la récré !



Pendant trois semaines, le réseau de l’ULIS de la Chevalière sera indisponible. Ensuite, il sera l’heure de créer un décor de rêve. En attendant, place au jeu et aux premières véritables manœuvres avec notre « petit » matériel.  




Je vais m’absenter pour formation et la préparation du Carnaval va mobiliser les énergies créatrices ! L’étape suivante sera particulièrement salissante pour façonner ce fameux relief avec la pate à papier et le plâtre. Les voies devront être protégées, le train ne pourra plus rouler. Cet intermède ludique tombe donc pour le mieux. 

C’est aussi la première fois où les élèves commencent à imaginer l’utilisation future du réseau : faire des manœuvres, basculer les aiguillages, atteler ou garer les wagons. Ils se rendent aussi compte que jouer à 12, cela ne fonctionne pas vraiment ! Il faudra donc mettre en place des règles du jeu. 

Parallèlement, le manque de matériel devient criant : Seyma aimerait avoir une locomotive « avec des barres qui tiennent les roues » et nous montre les locos à vapeur sur le poster du matériel SNCF affiché dans la salle d’activités. C’est OK, nous commandons à la boutique LR la jolie petite 030 Jouef, avec ses bielles ! Je sais aussi que FB Systems leur prépare un lot de wagons de marchandises (grand merci !). Mais ce sera pour plus tard…  

 

Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue