Les 141 TA et le dépôt d'Ussel, parution fin septembre 2017

samedi 24 octobre 2015

REE : annonce inattendue

REE devait dévoiler ce week end un projet inattendu, un locotracteur Moyse en H0.
L'imminence d'une annonce concurrente ? Le projet d'une BB MTE est dévoilé, et a surpris pas mal d'observateurs, même si quelques signes pouvaient mettre la puce à l'oreille...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Encore deux excellentes nouvelles pour le modélisme français . Ce locotracteur Moyse inédit comblera un vide , enfin un petit engin typique de nos si nombreux embranchements aujourd'hui disparus. En ce qui concerne le début d'un programme de BB Jacquemin , là aussi c'est une excellente nouvelle. Encore des doublons avec ROCO vont dire les critiques, mais il ne faut pas voir ça comme ça. Initié dans les années 2000 par LS Models, le modélisme hyper réaliste est devenu un standard, le succès des modéles LSM RE ACME R87 R37 et autres le prouve .
Les constructeurs d'aujourd'hui reprennent les séreis déjà produites en incluant les progrès technologiques ( fonctions digitales SOUND , Bruit, pantos etc ) et les possibilités de reproduction à l'identique malgré l'échelle de réduction et cela pour le bonheur du plus grand nombre.
Reste les passéistes et j'en connais , qui ne font que critiquer mais qui ne font pas avancer notre Hobby. La CC 7100 de REE qui est dans les tuyaux , va mettre un coup de vieux aux pourtant belles Rivarossi et autres Electrotren et Hornby/Jouef et c'est tant mieux, il en sera de même pour les BB "Jacquemin " qui vont reléguer les ROCO bien loin derrière. C'est ça évoluer !!
Alain NOUAILLETAS

Anonyme a dit…

Les programmes de CC7100 et BB MTE, devant être réalisés rapidement par REE pour concurrencer respectivement Hornby et Roco, retarderont encore plus les programmes prévus depuis déjà plusieurs années : Pacific PLM en décoration PLM, Mikado PLM, 150 P.
Cette manière de reporter des programmes aux calendes grecques pour en intercaler d'autres faisant en outre doublon, voire triplon, avec des modèles existant ou en cours de développement par des concurrents, devient lassante.
Le frein que cela constitue pour la diversité des modèles ne fait pas avancer le modélisme ferroviaire, mais le fait tourner en rond autour des quelques mêmes matériels.
Une évolution positive, ce serait que les fabricants respectent les programmes et les calendriers prévus, et fournissent ainsi des modèles variés ( et techniquement évolués, l'un n'empêche pas l'autre ) susceptibles de satisfaire un plus large éventail d'amateurs.

Anonyme a dit…

Le seul problème, c'est que pendant que sortent des doublons, des modèles inédits, eux, restent en attente, éternellement...
Chouchou Loco.

Abonnez-vous à Loco-Revue