Soutenez TRAINSMANIA 2018 !

mardi 20 janvier 2015

Test : Le wagon Shmms 32.6 ex S38 CJ Models

Rien de tel qu'un petit kit sympa pour bien commencer 2015 ! Mon choix s'est porté sur le wagon Shmms 32.6 ex S38 de CJ Models, disponible par exemple ici et commercialisé à un tarif sympathique. 







À l'ouverture de la boîte, il y a du monde !!




Les premières opérations ne sont pas très compliquées. La soudure de l'écrou est relativement simple, même si il faut faire attention de ne pas mettre de la soudure liquide dans le pas de vis...





Quelques pliages sont à réaliser, un peu de soudure aussi, mais rien de bien complexe dès lors que l'on étame bien avant et que l'on utilise du flux !


Au final, on se retrouve rapidement avec un beau châssis !


Le montage des berces n'est pas très compliqué. Il faut juste prendre son temps (en gros, une heure par berce). 

J'ai commencé par assembler les petits triangles (à gauche). J'en superpose deux avec soin (en tenant avec une pince) puis je soude le 3e. 

Ensuite, on soude la forêt de triangles ainsi obtenus sur la plaque de base des berces. On soude les extrémités (fragiles car en demi-gravure). 

Enfin, on plie les tôles supérieures. Pour cette opération, une plieuse peut être une aide. A défaut (c'est mon cas), une grande pince plate est d'un grand secours !


Ensuite, les pièces de détaillage du wagon :


Aucun commentaire à apporter : tout se monte aisément. Le pliage des cornières est un poil difficile (très petit) mais avec des pinces, on s'en sort ! Les tampons en métal blanc sont d'abord fixés à la colle cyano. Après séchage complet de cette dernière, renfort du collage à l'araldite bi-composant pour plus de solidité. 

Un petit coup de peinture puis la pose des décalques qui est assez simple. Les décalques sont très très fines et adhèrent particulièrement bien au wagon ou aux berces. La notice présente la disposition sur un des côtés seulement. Dommage.


Après passage de vernis brillant d'abord puis vernis mat ensuite, quelques retouches de peinture au pinceau à la peinture acrylique. 



Et le wagon est prêt à prendre du service ! 

Là où l'on voit la qualité des décalques, c'est au niveau des berces. Le fil est vraiment presqu'invisible alors que toutes les bandes sont sur une même décalques. Quelques sueurs froides lors de l'application mais au final, tout s'est bien passé ! 

Bref, un kit fort sympathique et bien conçu d'un wagon original !

Aurélien Prévot

Aucun commentaire:

Abonnez-vous à Loco-Revue