Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

mercredi 15 juin 2016

Du monde fini vers l’infini


Phase 4 du projet « La réalisation »/Etape 12

Nous arriverons très bientôt au terme du projet. En attendant, il se passe sur le réseau de trains miniatures des élèves d’ULIS de l’école de la Chevalière à Béziers quelque chose de magique : ce rectangle (il s’agissait initialement d’une porte) parfaitement limité devient, grâce à quelques vis, le point central d’une région, d’un pays, d’un (nouveau) monde…



Nous venons d’assembler le fond de décor (en fait le fond à proprement parler et un côté) peints lors de séances précédentes. Nous avons fait l’inverse des préconisations modélistes qui conseillent de partir de l’arrière plan pour, peu à peu, venir détailler les premiers plans. Mais cela me semblait indispensable d’agir ainsi : les élèves se sont appropriés leur territoire et aujourd’hui ils le placent dans un ensemble plus vaste et tout autant imaginaire. Petite séance de menuiserie : percer, fraiser, visser avant de scier des longueurs de baguettes d’angle pour la solidité de l’assemblage et la finition. Cet assemblage amène de nouvelles questions (les lignes de fuite du ruisseau et de la route) et de nouveaux ateliers (procéder à quelques raccords, poser des murs de soutènement à l’entrée des tunnels). Le tout permet désormais de raccorder cette « tranche de vie » à un extérieur imaginaire : où va la route, la météo du jour… Certains élèves ont du mal à considérer les maisons construites et intégrées comme un village « complet » et ils ont raison. Considérons que le centre de ce village n’est pas si loin mais reste invisible.

 
Deux évènements de ces derniers jours : 

Nos correspondants de l’ULIS de Magalas sont venus nous rendre visite. Ils ont pu observer le réseau en fonctionnement et poser des questions sur sa réalisation aux élèves de Béziers. C’est le début de la dernière phase du projet, celle de valorisation. 

Un rapide tour de table a permis de résoudre une question encore en suspens : le nom de la gare et donc du village. Sans aucune surprise, c’est « La Chevalière » qui a été plébiscité. A vous désormais de le trouver sur une carte du Monde ! A très bientôt pour un nouvel épisode magique : l’apparition de l’espèce humaine sur notre réseau…

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo !
magnifique
félicitations
Patrick

CMS Décor a dit…

Très beau projet pédagogique
Félicitations
Philippe

Anonyme a dit…

Quel travail formidable. Bravo les enfants ( et à l'instit aussi évidemment) . J'adore ce que vous avez été capable de faire.

Abonnez-vous à Loco-Revue