Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

mercredi 4 novembre 2015

Le modélisme ferroviaire doit-il être enseigné à l’école ?



Le modélisme ferroviaire peut-il être enseigné à l'école ? Y a-t-il un intérêt pédagogique à le faire ? Nous avons fait le pari, à LR PRESSE, que oui et nous avons décidé de soutenir, à titre expérimental, le projet de Jean-Pierre Lavabre, enseignant dans une "ULIS", une Unité Localisée d'Inclusion Scolaire, qui a décidé de construire un réseau de train miniature avec ses élèves handicapés. Nous lui avons proposé un soutien en documentation et en matériel, en lui demandant, en contrepartie, de nous faire part de son expérience, tout au long de cette année scolaire. Laissons-lui donc la parole…


Je vais désormais régulièrement intervenir sur ce blog, en m’appuyant sur une expérience en cours, pour tenter de répondre à cette importante question : "Le modélisme ferroviaire doit-il et peut-il être enseigné à l'école ?"… Boutade mise à part, la richesse des « matières » qu’offre notre activité favorite a de quoi attirer l’attention des enseignants, des responsables d’associations de modélisme ou, tout simplement, des parents (ou grands-parents) d’élèves.

Je suis enseignant-coordonnateur d’ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire) à l’école de La Chevalière à Béziers (Hérault). Les ULIS rassemblent 12 élèves reconnus handicapés en leur proposant un parcours scolaire adapté, basé sur des inclusions dans les autres classes de l’école (en fonction de leur âge et/ou de leur niveau scolaire) et une prise en charge spécifique au sein de l’ULIS avec du travail individualisé et des activités collectives. A La Chevalière, nous sommes une équipe éducative de 3 personnes (une AVS-Co – Assistante de Vie Scolaire- et une ATSEM -Adjointe Territoriale Spécialisée) pour accueillir cette année 7 garçons et 5 filles de 8 et 11 ans avec différents types de handicaps mentaux. Le niveau scolaire des élèves oscille entre la maternelle et, au mieux, le CE2, certains élèves vivent dans des familles non (ou peu)-francophones. Les activités collectives font la part belle au jardinage, à la cuisine, aux découvertes et pratiques culturelles, dans l’école ou dans la ville.

Cette année, nous avons décidé de mettre en place un projet pédagogique (je reviendrai sur sa définition ainsi que sur les liens avec les programmes scolaires) autour du train miniature, avec la construction d’un réseau HO. Vous vous doutez évidemment que je suis un peu « pratiquant » ! Nathalie (l’AVS) est, de son côté, passionnée d’arts plastiques, cela devrait aider ! Nous devons mettre en place une véritable démarche de projet et aboutir en fin d’année scolaire à une réalisation présentable.

Après cette longue présentation, je vous proposerai régulièrement de courts articles à la fois sur l’avancée technique du réseau et sur le déroulement pédagogique du projet avec les débats et les questions des élèves, les difficultés et  les joies de la réussite. Je peux déjà vous dire que la perception par les élèves du chemin de fer en général (plusieurs élèves n’ont encore jamais pris le train) et du modélisme en particulier interroge notre passion et nos certitudes…

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous faire part de vos expériences en ce domaine !

2 commentaires:

Thierry Sillis a dit…

Bravo pour cette initiative.

M Matabiau a dit…

Le modélisme ferroviaire fait appel à de nombreuses disciplines : histoire, géographie, mécanique, peinture, sculpture, électricité, menuiserie, maths, informatique, etc , il peut être le vecteur applicatif transverse (à la mode en ce moment à l' EN ...) de plusieurs matières théoriques abstraites enseignées à l'école.
Un réseau construit en commun donnerait aussi l'illustration qu'un projet porté à plusieurs renforce l'esprit d'équipe et que le groupe est toujours plus fort que le plus fort du groupe, etc.
D'autre part, les gamins pourraient partir sur un projet "modulinos" (voir forum LR) qui permettrait à chacun de pouvoir aussi ramener chez lui, même s'il n'a que peu de place, un élément du réseau.
Il existe en France plusieurs enseignants qui proposent une activité modélisme.

Abonnez-vous à Loco-Revue